>>> Pichenibule <<<

Grande Voie Gorges du Verdon

Equipé par J. Perrier, S. Troussier, A.Bultel, P.Grenier, G. Thomas, P. Martinez, J-P Moron, J. Ginat 1977 – 7c (6b+)

Pichenibule est fortement conseillée par son côté historique ! Malgré un départ un peu péteux la partie basse de la grande voie est vraiment à faire ! La seconde partie est quant à elle juste magnifique dans un beau rocher travaillé et sculpté ! On a la possibilité de sortir dans « Haute Tension » au lieu de faire le 7b+ en artif. 

Grande voie à éviter en cas de forte chaleur. La deuxième partie est à l’ombre l’après-midi en été à partir de 15h.

L’accès : se garer au belvédère de la Carrelle.

Les rappels : descendre par les rappels de « Ticket Danger »; ensuite il y a 1 rappel dans les premières longueurs des « Rideaux de Gwendal » qui permet d’arriver au sol. On marche 5 minutesn pour trouver le départ de la voie.

Un peu plus d’infos sur cette magnifique grande voie Pichenibule !

L1 – 5c+ :  La première longueur se trouve sur un pilier où le rocher y est un peu péteux ! La voie a été équipé avec un mélange de spits et de pitons. Attention le premier point est un peu haut. 

L2 – 5c+ :  C’est une traversée avec une partie en désescalade sur un piton rocheux branlant ! Ensuite la voie remonte de l’autre côté du piton. Le rocher est globalement très moyen / péteux. 

L3 – 6a :  Le rocher devient bien meilleur 🙂 La voie remonte un dièdre / fissure vraiment pas évident à grimper. Se méfier de la cotation !

L4 – 5c+ :  Même chose en un poil plus facile ! Un bloc est parti du haut, juste avant l’arrivée au Jardin des Bananes. Le haut de la voie est donc désormais sur du rocher pourri mais possibilité de sortir à gauche en évitant le dernier point. On arrive on Jardin des Bananes. 

L5 – 5c :  Les cotations deviennent plus faciles. Une escalade sur des bonnes prises. Le rocher est patiné mais les prises sont magnifiques !

L6 – 5c+ :  Très belle traversée sur gouttes d’eau vers la gauche pour ensuite remonter un dièdre engagé – pas de spits sur plusieurs mètres (sur la longueur du dièdre). Il est préférable de ne pas tomber même si l’escalade n’est pas très dure. Possibilité de mettre des coinceurs. 

L7 – 6a+ :  On reste dans du très beau caillou à trous. Traversée à gauche. Attention la voie traverse plusieurs autres voies, ne pas se tromper !

L8 – 6b :  Courte longueur. On commence par une traversée pour rejoindre un dièdre. 

L9 – 6c+ :  Magnifique longueur de 35 mètres. Pas facile. Il faut rester concentré jusqu’au relais. Au début petite traversée à gauche pour passer un pilier avec un pas un petit peu physique (pas trop de pieds) suivi d’un très bon repos. S’en suit une section pas très dure puis ça se corse vers la fin avec un bon pas de dalle heureusement bien (ré) équipé !! XD

L10 – 6b :  La voie monte sur quelques mètres pour rejoindre une rampe en traversée à gauche plutôt physique sur de bonnes prises (pas trop de pieds).

L11 – 7b+ :  Je vous met au défi de l’enchainer à vue !! Longueur très courte et condensée. Mouvements très exigeants sur mauvaises prises patinées. 

L12 – 5c+ :  Magnifique longueur sur bonnes prises digne des dernières longueurs de l’Escalès !

pichenibule grande voie
gorges du verdon pichenibule grande voie
pichenibule gorges du verdon
multi-pitch verdon gorges
guide escalade gorges du verdon
pichenibule grande voie gorges du verdon